• L'intrigue du roman « Un drôle de pigeon! »

     

    Ne manquez pas l'intrigue de l'heure!


    Des centaines de lecteurs et de lectrice ont déjà succombé aux charmes de ce superbe roman écrit d'une main de maître. 

    L'intrigue  est tout à fait contemporaine.  Elle nous plonge dans un suspense aux allures policières qui est centré autour  la disparition des adolescentes du carré D'Youville et qui met la ville de Québec sur les dents.  Pourquoi ces jeunes filles disparaissent-elles une à une? L'amour serait-il à l'origine de cette intrigue pleine de rebondissements? 

    Une histoire chargée d'expressions québécoises, parsemée de rires, habillée d'amour, enroulée dans des drames et pleine de rebondissements.  Lancer vous sans tarder sur les sentiers de Léopold, le drôle de pigeon, qui est nul autre que le fameux beau-frère de Jonathan Lassonde, le héros du premier roman de l'auteur. 

    Un roman de la trempe d'un best-seller mondial. 


    POUR VOUS METTRE EN APPÉTIT, VOICI DES ÉLÉMENTS DU DÉCOR DU ROMAN « UN DRÔLE DE PIGEON! »


                                      

    La casquette rouge et le chandail noir           Vaisselle du bistro du « Délice des Astres »



                                              
     
    Le salon de coiffure de la rue Saint-Joseph            Le chien Quille et son chapelet


                                 

    Le piano et une photo de Cathy                         Une lettre à Caroline et une autre à Nathalie


                                    

    Un message New York accroché à une roche                 Beaucoup d'argent pour....



    Un revolver!!!!
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    lefaco Profil de lefaco
    Samedi 31 Juillet 2010 à 03:59

    À surveiller bientôt, la sortie de mon troisième roman. Je ne révèle pas le titre (secret d'état), mais le dévoilement ne saurait tarder.

     

    L'auteur. Fabien Lecours.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :