• La flamme de l'écriture



    L'écriture ça ressemble à un feu de foyer.
     


    Pour allumer le feu, il faut une étincelle. Cette étincelle c’est l’inspiration qui nous pousse à se jeter sur le clavier pour écrire un roman. Pour tenir la flamme allumée, il faut ajouter les bûches de l’imagination qui nous aident à trouver les mots, assembler les phrases et construire des chapitres. 


    Il arrive parfois que le vent souffle et qu’il menace d’éteindre la flamme. Le doute s’installe. On est convaincu que notre histoire n’est plus intéressante et qu’elle ne vaut pas la peine d’être publiée. Le goût de tout abandonner nous tenaille.

    Puis le vent tombe, la flamme reprend de la vigueur, on ajoute une bûche, la confiance revient et on recommence à croire qu’il faut aller jusqu'au bout de nos idées.  Et un beau jour, on dépose la dernière bûche, la dernière ligne, le dernier point final. 


    C’est terminé.

    Il ne reste plus qu’à se reposer pour  profiter de la chaleur de feu de l'écriture. 
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :