•  

     

     LA RÉVÉLATION DU MOIS


    Souvenir d'un cadeau:

    Je me souviens d'un certain Noël où nous avons reçu un cadeau bien spécial.C e noël là, mon père nous avait placé deux par deux et il fallait développer notre cadeau en même temps.  Lorsque nous sommes parvenus à enlever la papier d'emballage et à ouvrir nos boîtes, nous avons mis la main sur des petits skis en bois scluptés mesurant à peine 6 pouces de longueur. Je peux vous dire que bien des points d'interrogations se sont emparés de nos cerveaux. Lorsque nous avons levé les yeux, mon père arriva dans le salon avec des vrais skis de fond dans les bras. Voici une manière bien originale d'envelopper des skis de fond, n'est-ce pas?
     


    Souvenirs de Noël:

    Lorsque nous avons déménagé au village, mes parents ne faisaient plus de sapin naturel à l'intérieur de la maison. Il y avait plutôt un immense sapin à l'extérieur décoré avec toute une colonie de lumières. Mon frère, mes soeurs et moi avons donc décidé pendant quelques années de nous emparer de la partie du sapin extérieur que mon père coupait. On récupérait les branches et on les clouait après les colombages du sous-sol de façon à fabriquer un semblant de sapin naturel. Il fallait y mettre des heures et des heures de travail pour arriver à un résultat intéressant. Après quelques années, mes parents ont compris qu'il était préférable de prévoir aussi un sapin naturel à l'intérieur.

    Justement par rapport au sapin naturel que nous mettions à l'intérieur, j'ai une petite anecdote. Un soir du réveillon ma soeur la plus grande voulut allumer la lumière de la crèche. Pour y arriver, il fallait se faufiler derrière le sapin. Dans son gigotement vers la prise, elle a malheureusement trop poussé sur le sapin qui s'est effondré sur la plancher. Catastrophe!!!

     
     
    C'est mon fils de 11 ans (Simon) qui a réalisé la photographie  de moi qui figure sur ce blogue et au dos de mon deuxième roman « Un drôle de pigeon!»                                   


      






     


    Voici mon look Ado des années ''70''.




     

    J'ai eu la chance de venir au monde sur le bord de la rivière Richelieu (Saint-Antoine) et j'ai vécu une partie de mon enfance sur une ferme laitière comme le démontre la photo du mois.

    La ferme était donc un immense terrain de jeu pour moi, mon frère et mes soeurs.  Aucun problème pour me promener en bicyclette, taquiner le poisson, glisser l'hiver et patiner sur la rivière. Il y avait aussi les travaux de la ferme.  Je peux vous dire que très tôt j'ai appris à lever des balles de foin qui étaient plus lourdes que moi.



     

           
     Puisque je suis écrivain à temps partiel, mon travail à temps plein consiste à concevoir, surveiller la réalisation d'aménagements paysagers en tant qu'architecte paysagiste.                                   


      






      


       En 1982, en compagnie de M. François Larocque, j'ai rédigé une pièce de théâtre intitulée :
    Si on organisait un pique-nique party
    une comédie qui a fait salle comble pendant deux soirées. J'ai également été impliqué dans la mise en scène et j'ai même joué le rôle d'un robot qui fini par tomber en amour...                                   






           
    En 1980, cinq ans après la fondation de la bibliothèque «Aux mille trésors », nous avons souligné cet anniversaire avec un spectacle dans lequel je jouais le rôle de        « Jean N'arrache».    


    Un peu plus tard en 1999,         j'organisais le « Festival de la Balloune» dans ma paroisse natale. Pour l'occasion, j'ai inventé une mascotte baptisée JOLIRO en l'honneur de notre code postal. Le costume de la mascotte a été réalisée par une de mes tantes. Quel talent! 

      



           
     En avril 1975, je faisais partie du 
     comité fondateur de la bibliothèque
     de ma paroisse natale. Je peux dire
     que je possédais déjà la passion de
     l'écriture et la volonté de la partager
     avec les autres.                                   


      



     



     


      

     Nous (moi, mes deux soeurs et mon frère)  posons fièrement devant la magnifique girafe
     en neige que nous avons
     fabriquée pendant plusieurs 
     hivers et ce n'est pas un
     poisson d'avril!

     




    Yahoo!

    votre commentaire